Girac Coli : Cathy Van Dorslaer, formatrice  en gestion positive des conflits, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes à Profondeville (Namur) Belgique

facebook-simplegreen  

Partout

J’ai rédigé, pour le Trimestriel n°124 de l’Université de Paix (septembre  2013), un article qui propose une démarche de réflexion préalable et de mise en place de règles et de sanctions :

 

Règlement, sanctions éducatives, conseil de discipline

Comment les différentes écoles fondamentales  avec lesquelles j’ai collaboré ont contribué à instaurer un « mieux vivre ensemble » au sein de leur établissement en retravaillant le règlement et son application, parallèlement à une initiation à la communication et à la gestion de conflits (par le biais, entre autre, du programme « Graines de médiateurs » ).

 

Voir la fiche "Règlement, sanctions éducatives, conseil de discipline"

 

 

Voir la fiche "Tableau récapitulatif des règles et des sanctions à instaurer à l’école"

 

 

Pour illustrer la démarche décrite dans l'article, je vous propose de découvrir ci-dessous de quelles manières différentes écoles et institutions ont mis en place un règlement et des sanctions éducatives.

Je précise que toutes ces équipes se sont également formées à la gestion positive des conflits et de la violence et ont acquis les compétences requises qu'elles ont transmises à leur public: travailler la cohésion du groupe, écouter, communiquer, négocier, mener une médiation.

 

Lois et  sanctions éducatives

à l’Ecole fondamentale libre de Moustier/sur/Sambre

Les 4 lois retenues sont:

 Je ne peux pas sortir de l’école sans autorisation

• Je ne peux pas frapper

• Je ne peux ni voler, ni abîmer volontairement ce qui ne m’appartient pas

• Je ne peux pas être impoli envers les adultes de l’école

 

Les sanctions hiérarchisées sont, à partir de la première primaire :

1. Un avertissement écrit et un travail à effectuer à l’école durant les récréations

2. Un avertissement écrit et un travail à effectuer à domicile

3. Un avertissement écrit et une ou plusieurs heures de retenue à effectuer à l’école entre 16h et 17h

4. Un jour de renvoi

5. Le renvoi définitif

• Les sanctions sont données par le conseil de discipline, constitué du directeur et d’une enseignante, qui se réunit tous les mardis durant le temps de midi.

• Le conseil de discipline convoque les élèves, écoute les circonstances et annonce le degré de sanction. Celle-ci est déterminée en fonction de la gravité des faits et du nombre de passages devant le conseil.

• La convocation devant le conseil de discipline n’entraine pas automatiquement une sanction. Celle-ci est toujours décidée après audition des enfants concernés et après concertation des différents membres du conseil.

En effet, cette école n’a pas adhéré à l’aspect automatique des sanctions liées aux lois. Elle a souhaité, même à ce premier stade, tenir compte des circonstances du délit. Sur base de l’audition du ou des élèves impliqués, le conseil de discipline applique ou non le degré de sanction annoncé. Cette  école s’est également montrée soucieuse que la sanction annoncée et appliquée soit toujours accompagnée d’une démarche éducative.

• Après chaque convocation devant le conseil de discipline, un courrier est  transmis aux parents précisant les faits observés, les explications reçues et la sanction décidée.

Procès-verbal du conseil de discipline du ……

• Les faits : Ce vendredi …., vers 12H30, un enfant tenait un camarade par les mains, celui-ci s’est alors dégagé violemment.

• Après enquête, il semblerait en effet que les deux enfants jouaient et que suite à l’action du premier, le second ait voulu se dégager de façon un peu violente.

• Sanction : Un avertissement oral est donné à l’enfant. Nous lui rappelons que même lors des jeux, il faut éviter les gestes violents et dangereux.

• Pour le conseil de discipline : Signatures du directeur et de sa collègue

 

Depuis la mise en place du conseil de discipline qu’elle mène avec son directeur, Madame Martine Peshé collecte tous les documents adaptés aux enfants (revues Averbode, sites internet, livres de la bibliothèque de l’école) susceptibles d’aider les enfants à exprimer et maitriser leurs émotions et leurs élans, de les guider dans une réflexion et une prise de conscience. Ces travaux ciblés et personnalisés  remis aux enfants permettent à la sanction (privation de récréation, retenue) d’être éducative.

En procédant de cette manière, Martine Peshé se réjouit du fait que « le conseil de discipline est juste. En plus d’être le garant des règles  claires et connues,  le conseil de discipline veille à comprendre le contexte du délit et à guider l’enfant vers une autre attitude, plus positive. Cela permet un apprentissage constructif. La sanction réparatrice permet à l’enfant de grandir. Depuis sa mise en place, il n’y a plus de contestation des sanctions de la part des parents. Un parent qui avait demandé à assister au conseil de discipline en est reparti rassuré, conquis et motivé à mener la même démarche à la maison. »

A découvrir et télécharger:  des sanctions éducatives données par le conseil de discipline

• Un tout jeune élève a frappé un autre sans raison apparente. Lors de sa convocation au conseil de discipline, il apparait que cet enfant souhaite se faire accepter par un groupe d’autres enfants mais procède de façon maladroite, quitte à se montrer violent quand il n’est pas spontanément accepté. Une fiche proposant différentes façons (adéquates et inadéquates) de se faire des amis  lui est donnée. Il devra lire celle-ci, la remplir durant une récréation puis se présenter au conseil de discipline quinze jours plus tard pour expliquer comment se passent à présent ses tentatives d’intégration.

Fiche : Mes nouveaux amis

 

 

• Dans le cas de disputes, le conseil de discipline propose la lecture et la confection d’un mini-livre (à garder en poche une fois construit) qui propose différentes attitudes à adopter en cas de conflit. A nouveau, il est demandé à l’élève de venir dire, quinze jours plus tard, comment la situation a évolué. Fiche : Confection d’un mini-livre • Un tout jeune élève a frappé un autre élève parce qu’on lui a dit de le faire. Une fiche lui est expliquée qui propose une réflexion avant d’accepter ou non de faire ce qu’on lui dit. Il doit coller cette fiche dans son journal de classe et devra venir dire, quinze jours plus tard, comment la situation a évolué.

Fiche : Confection d'un mini-livre

 


• Un tout jeune élève a frappé un autre élève parce qu’on lui a dit de le faire. Une fiche lui est expliquée qui propose une réflexion avant d’accepter ou non de faire ce qu’on lui dit. Il doit coller cette fiche dans son journal de classe et devra venir dire, quinze jours plus tard, comment la situation a évolué.

Fiche : Quand quelqu’un me propose quelque chose

 

 

• Pour les jeunes élèves qui ont du mal à mettre des mots sur les émotions que des situations engendrent, une fiche à remplir est proposée sur laquelle les émotions sont symbolisées par différents traits. Après explication, les élèves doivent dessiner des situations qu’ils vivent et représenter par des traits les émotions qu’ils ressentent.

Fiche : Un trait - une émotion

 

• Un élève qui s’est bagarré explique au conseil de discipline qu’il n’arrive pas à se contrôler quand on l’embête. Une fiche sur les différentes façons de gérer sa colère lui est donnée à lire. Il doit préciser quelle attitude lui convient le mieux. Il devra venir dire, quinze jours plus tard, comment il gère dorénavant sa colère.

Fiche : Contrôler sa colère

 

 

• Des élèves sont convoqués suite à des actes de violence. Il apparaît que ces enfants manquent de vocabulaire pour exprimer leurs sentiments. Des fiches proposant des émotions et différentes phrases leur sont proposées. Ils doivent faire correspondre les phrases avec les émotions proposées. Ils doivent également proposer d’autres phrases.

Fiches : Exprimer mes sentiments

Fiches : Mettre des mots sur mes sentiments

 

 

  • Pour effectuer ce même travail avec de plus jeunes enfants, un document leur permettant de dessiner des situations en lien avec diverses émotions leur est proposé.

Fiche : Une situation - une émotion 

 

 

• Pour ce même type de comportement, le conseil de discipline demande aux enfants de connaître par cœur la « Négocia comptine » ou la « Négocia song »

Les textes et les enregistrements sont accessibles sur le site dans « La négociation en chansons »

 

 

• Un élève a eu un comportement inadmissible durant le cours de gymnastique. Lors du conseil de discipline, les lois qu’il n’a pas respectées lui sont rappelées. Après l’avoir aidé à mettre en mots ses émotions, le conseil de discipline lui propose un document sur lequel tous ses comportements inadéquats sont notés. Pour chacun d’entre eux, il aura à décrire ce qu’il aurait pu faire ou dire pour avoir une attitude positive et respectueuse.

Fiche : Pour voir une attitude positive et respectueuse

 

Contactez-moi

Cathy Van Dorslaer
Formatrice  en gestion positive des conflits, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes

par GSM
+32 496 80 50 56

par mail
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Via Facebook

Pour rejoindre les membres du site et être au courant des régulières nouveautés, cliquez ici

Typographiste & Croquis © 2012 - 2017