Girac Coli : Cathy Van Dorslaer, formatrice  en gestion positive des conflits, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes à Profondeville (Namur) Belgique

facebook-simplegreen  

Activités de cohésion 

suivies de

Répartition en duos... en trios...

 

Activités de cohésion

Bingo

Fiche descriptive

 

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

Fiche pratique

 

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

Objectifs

  • Apprendre à mieux se connaître
  • Découvrir les autres sous différentes facettes

 

Disposition

Pas d’aménagement particulier

 

Matériel

  • Une feuille comprenant plusieurs cases.
  • Sur chaque case, une caractéristique est décrite : a déjà pris l’avion, possède un chien, adore courir, est enfant unique, a déjà vécu sur un autre continent,…

L'animateur peut également construire lui-même un bingo, en lien avec le thème qu'il souhaite travailler. En s'inspirant du thème et des caractéristiques de son public, il remplit les différentes cases.

 

Déroulement

- Chaque participant devra récolter un certain nombre de signatures différentes, annoncé par l’animateur

- Le nombre maximum de signatures est : le nombre de participants moins un (car on ne signe pas sur sa propre feuille)

- Il faut une signature (le prénom et non un paraphe) par case

- La personne qui signe sur la feuille d’un autre le fait parce qu’elle correspond à la caractéristique

- Au signal de l’animateur, les participants commencent leur récolte, se déplacent, échangent leurs feuilles et leurs signatures. Les participants peuvent s’adresser à un autre parce qu’ils savent qu’il correspond à l’indication donnée. S’ils ne se connaissent pas bien ils demandent à leur interlocuteur de choisir une case sur laquelle il pourra signer.

- Lorsqu’un participant a atteint le nombre de signatures demandé, il crie « Bingo ». Il peut poursuivre l’activité en signant sur les feuilles des autres

 

Trucs et astuces

- L’animateur veille à ce que chacun ait bien le nombre de signatures demandé

- Il est également intéressant qu’il observe de quelles façons les participants s’y sont pris et qu’il le leur renvoie. Ont-ils signé sur la feuille d’un autre en échange d’une signature reçue ou se sont-ils empressés de récolter au plus vite des signatures ?

 

Prolongement

- Pris par le jeu, les participants s’empressent souvent de récolter les signatures sans demander d’explication complémentaire. Quand tout le monde a son nombre de signature, l’animateur encourage chacun à lire posément sa feuille et à demander de plus amples informations à celui ou ceux qu’il souhaite.

 

Version libre du Bingo

 

  • Un bingo dont les cases ne sont pas remplies, c’est-à-dire une feuille A4 comprenant 25 cases vides. Le nombre de cases peut varier en fonction de l’âge des enfants. La case centrale est entourée en gras pour que le participant y inscrive son prénom (en autant d’exemplaires qu’il y a de participants)
  • Dans un premier temps, les participants remplissent à l’encre bleue les différentes cases, en donnant des informations à leur sujet : J’habite un appartement, j’ai deux chats, je suis l’aîné, mon plat préféré est le vol-au-vent, j'ai peur des papillons, je suis l'aînée, j'adore lire, …
  • Pour les aider à trouver des idées, l’animateur peut réaliser son propre bingo au tableau
  • Dans un second temps, les participants munis d’un bic d’une autre couleur, vont de l’un à l’autre de façon à récolter des signatures.
  • Un défi peut être lancé : récolter autant de signatures qu’il y a de participants (moins une)

 

"Bingo" en grand groupe

 

« Bingo » est une activité idéale pour instaurer la cohésion en grand groupe : plusieurs classes, réunions de parents, fêtes de famille, animations de jeunes,… Il suffit que chaque participant ait un bic et un « Bingo ». Les indications décrites dans les cases seront en lien avec le vécu des participants.

 

La cocotte sympathique

Cette activité a l'avantage de pouvoir également être menée avec un très grand nombre de participants

 

Deux formules sont possibles:

  • Les participants disposent de cocottes sur lesquelles 8 espaces sont prévus pour qu'ils y écrivent les questions qu'ils souhaitent poser.
  • L'animateur décide des 8 questions qui figureront sur la cocotte, en fonction du thème qu'il souhaite travailler. Les cocottes sont préparées à l'avance.

 

 Les participants doivent aller à la rencontre de 5 autres participants. A chaque rencontre, l'un et l'autre choisit une couleur et répond à la question.

 

Conversations à deux... à trois...

Cette activité a l'avantage de pouvoir également être menée avec un très grand nombre de participants

 

Voir la fiche descriptive (Coul.)

Voir la fiche descriptive (N&B)

Objectifs

- Travailler la cohésion du groupe
- Parler de soi
- Découvrir l’autre
- Répartir en duos ou trios aléatoires


Disposition


Les participants sont assis en cercle

 

Matériel

  • De la musique OU l’animateur claque des mains
  • Des supports en deux (ou trois) exemplaires:

• Cartes d’un jeu des cartes coupées en deux
• Les supports « gira-coli »proposés :
Bilderlotto, Cherche les différences, C’est qui ? C’est quoi ?, La journée de petit ours, Que cachent ces tâches?…

Deux à deux

Réalisé d'après "Puzzle duo - couleurs" - Editions Djeco

 deux deux-1   deux deux-2

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

Bilderlotto

 bilderlotto1   bilderlotto2

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

La journée de petit ours

Voir l'histoire (Coul.)

Voir l'histoire (N&B)

Voir le puzzle (Coul.)

Voir le puzzle (N&B)

 

 Cherche les différences

Voir la fiche pratique (Coul.)

Voir la fiche pratique (N&B)

 

 differences 3 1              differences 1 1

C'est qui? C'est quoi?

Voir la fiche pratique (Coul.)

Voir la fiche pratique (N&B)

 

 cest qui cest quoi-1   cest qui cest quoi-2   cest qui cest quoi-3

 

 

Déroulement


• L’animateur prépare le nombre de duos (ou de trios) de supports dont il aura besoin pour que chaque participant reçoive une pièce
• Il distribue un support à chaque participant
• L’animateur donne les consignes suivantes :

  • Lorsque la musique se fait entendre (ou les claquements de mains), les participants doivent se déplacer à l’intérieur du cercle et échanger le plus fréquemment possible, leur support avec le support des participants qu’ils croisent
  • Lorsque la musique (ou les claquements de mains) s’arrête, chaque participant doit trouver le participant qui possède le support correspondant au sien. Les duos (ou trios) ainsi constitués se tiennent immobiles face à face, ou vont s’asseoir l’un à côté de l’autre
  • L’animateur annonce un sujet de conversation. Les duos (ou trios) disposeront d’une minute pour converser.
  • Lorsque la musique (ou les claquements de mains) reprend, les participants recommencent à circuler librement et à échanger rapidement leurs supports
  • Lorsque la musique (ou les claquements de mains) s’arrête, les participants cherchent leur partenaire et s’apprêtent à entamer une nouvelle conversation dont le thème sera annoncé par l’animateur


• Les sujets des conversations sont à décider par l’animateur, en fonction de l’âge des participants, de la période de l’année, du thème qu’il souhaite travailler:

  • Avec un groupe d’adulte en formation : Le moment de la journée (professionnelle) que je préfère, un beau souvenir professionnel, une difficulté (professionnelle) que j’ai rencontrée, un autre métier que j’aurais aimé exercer, comment je me vois dans dix ans,…
  • Ou d'autres questions en lien avec le thème de la formation


Prolongement

Au terme de l’activité, l’animateur demande si chacun a eu l’occasion de s’exprimer sur le temps imparti. Il arrive que certains participants monopolisent le temps de parole ou que d’autres n’aient pas été inspirés par le sujet proposé.

 

Je m’assieds dans l’herbe

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

  • L’animateur et les participants sont assis en cercle sur des chaises. Dans le cercle, il y a une chaise supplémentaire.
  • Le participant qui s’aperçoit le premier qu’il y a une chaise vide à sa gauche ou à sa droite tape sur celle-ci et puis s’y assied en disant : « Je m’assieds ».
  • Son voisin suit le mouvement en s’asseyant sur la chaise libérée par le premier participant et dit : « dans l’herbe »
  • Son voisin suit le mouvement en s’asseyant sur la chaise libérée par le second participant et dit : « avec mon ami(e)… ». Il appelle alors quelqu’un de la classe.
  • Le participant appelé quitte sa chaise pour aller s’asseoir sur la chaise libérée par le troisième participant.
  • Une autre chaise est donc libérée. A sa gauche et à sa droite un participant. Le plus rapide tape sur celle-ci, s’y assied et dit « Je m’assieds »

 

J’aime...

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

  •  Les participants et l’animateur sont assis en cercle sur des chaises
  •  L’animateur cite une chose qu’il aime bien (dessert, sport, aliment, lieu de vacances,…).
  •  Tous ceux qui, comme lui, aiment cette chose, doivent se déplacer d’une chaise vers la droite. Ceux qui n’aiment pas cette chose restent sur place. Les participants le comprennent vite, il va parfois falloir s’asseoir sur les genoux de celui qui ne change pas de place. Il est autorisé de négocier : le plus lourd, ou le plus grand en dessous.
  • L’animateur énonce une dizaine de choses qu’il aime et les déplacements et les empilements se font.
  • Les participants peuvent également dire à haute voix des choses qu’ils aiment.

 

 

Je vous emmènerais

 

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

  •  Les participants et l’animateur sont assis en cercle
  •  L’animateur se présente en disant son prénom et l’endroit où il aimerait emmener tout le groupe s'il disposait d’une baguette magique. Il lance ensuite le ballon à un des participants.
  •  Le participant qui reçoit le ballon se présente à son tour : « Jérôme, je vous emmènerais à Euro Disney », puis il lance le ballon à un autre.
  •  Le ballon doit passer chez chacun.
  •  Lorsque tous les participants ont reçu le ballon et se sont présentés, l’animateur reprend le ballon.
  •  Il s’agit à présent de travailler l’écoute. L’animateur explique que l’on va refaire un tour avec le ballon. Il le lance à un participant dont il se souvient du prénom et de l’endroit où il emmenait   le groupe.
  •  Chaque participant qui reçoit le ballon doit l’envoyer à quelqu’un dont il se souvient du prénom et de l’endroit proposé.
  •  Le ballon doit passer chez chacun.
  •  L’animateur peut encourager les participants à s’entraider.

 

 

Je pense être le seul à...

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

  • Les participants et l’animateur sont assis en cercle sur des chaises
  • Chacun réfléchit à quelque chose qui, à son avis, le rend unique par rapport au restant du groupe : une personne qu’il a rencontrée, un objet qu’il possède, un sport qu’il pratique, un pays qu’il a visité, un événement qui lui est arrivé,…)
  • Chacun, à tour de rôle, dit : « Je pense être le seul à… ».
  • Si quelqu’un d’autre dans le groupe répond à la même caractéristique il dit : « Moi aussi » et va s’asseoir un court instant sur les genoux de celui qui s’est exprimé.
  • Particulièrement avec les plus jeunes, l'animateur précise qu'il faut être précis dans sa description (date et lieu précis) pour avoir une chance d’être unique.

  • Il arrive qu'un participant profite de l'occasion pour évoquer une facette pénible de son vécu. L'animateur accueille le témoignage, exprime l'émotion qu'il ressent et remercie le participant pour la confiance dont il a fait preuve.

 

Notre cercle

Fiche descriptive

 

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

Fiche pratique

 

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

  • Les participants forment des groupes de 5 et s’installent autour du plateau.
  • L’animateur rappelle les règles du jeu. C’est le plus jeune qui commence. On tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Il faut répondre à la question sur laquelle on tombe.
  • L'animateur fait  comprendre aux participants qu’il est intéressant de répondre en expliquant. Les autres participants peuvent donc poser des questions pour bien comprendre la réponse. Exemple:  Le jour de la semaine préféré : Mercredi parce que j’ai basket et que j’aime bien et que je revois des copains,….
  • Après 10, 15 minutes (quand plusieurs joueurs sont déjà arrivés au bout du parcours), les groupes changent, en s’arrangeant pour mélanger les participants, briser les associations spontanées.
  • L’animateur joue avec, en passant de groupe en groupe à chaque changement. C’est l’occasion pour lui de montrer qu’au-delà d’une réponse, l’intérêt est d’expliquer la réponse que l'on donne, de susciter un débat éventuel lorsque les réponses des auditeurs sont différentes de celui qui s'exprime au sujet de ce qui fait peur, de ce dont on est fier, de ce qui met en colère, …
  • Procéder à trois, quatre tournantes

 

Belfedar

En vente à l’Université de Paix, conçu par Christelle Lacour (formatrice à l’Université de Paix), « Belfedar » est un jeu coopératif de société, à jouer en famille, entre amis, à l’école ou lors d’animation extrascolaire.

L'Université de Paix organise le 7 octobre 2013 la formation: "Comment animer le jeu coopératif "Belfedar"?"

"Belfedar" permet d’apprendre à se découvrir et à coopérer en s’amusant. Il initie également, par le jeu, au vocabulaire nécessaire à la gestion positive des conflits.

Sortez au plus vite de la forteresse de la maléfique sorcière Belfedar pour rejoindre le Royaume merveilleux d’Uménia. Pour cela, aucune porte du château ne peut rester close sinon… un sortilège sera jeté aux joueurs qui resteront emprisonnés à tout jamais… Parviendrez-vous à ouvrir chaque porte avant qu’il ne soit trop tard ? Etes-vous prêts à relever les 250 défis rigolos ?

Nombre de joueurs : 4 à 8      A partir de: 10 ans     Durée : 30 à 60 minutes

 

La fresque collective

  • Une longue et large bande de papier (papier à tapisser, par exemple), suffisamment épaisse que pour supporter l’humidité de la peinture
  • Des petits pots pour contenir de la peinture (autant qu’il y a de participants)
  • Des peintures de différentes couleurs (6 jolies couleurs différentes)
  • Des pinceaux (autant qu’il y a de participants)
  • Des sacs poubelles découpés de façon à ce qu’ils servent de tabliers
  • Disposer les bancs en enfilade de façon à ce que les participants les encadrent en constituant deux rangées qui se font face. La bande de papier est étalée sur les bancs en enfilade.
  • Les participants sont répartis de part et d’autre de la fresque de papier, en deux rangées qui se font face. Chacun a en main son pot de peinture et son pinceau
  • L’animateur donne un thème de peinture. L’activité peut faire suite à un conte, une histoire et les thèmes de peinture donnés sont en rapport avec ceux-ci. Les thèmes peuvent être également donnés de façon arbitraire : ma famille, mon plat préféré, mon lieu de vacances préféré, ce qui me fait peur, ce qui me rend heureux,…Chacun peint devant lui en respectant le thème.
  • L’animateur demande aux participants de se déplacer de trois places vers la droite tout en gardant leur pot de peinture et leur pinceau. Un nouveau thème est donné et chacun peint en le respectant.
  • On poursuit les déplacements des participants et les changements de thème.
  • Quand la fresque est suffisamment remplie de dessins, il s’agit alors de remplir les blancs. A nouveau les participants se déplacent plusieurs fois avec leurs peintures et remplissent à chaque fois les parties blanches, en veillant à respecter ce qui a déjà été peint.

 

Répartition en duos, trios,...

 

Cartes coupées

 

Objectifs :


- Répartir en duos aléatoires

 

 Disposition:


Les participants sont assis en cercle

 


Matériel:

 

Les cartes d'un jeu de cartes coupées en deux.

 

Déroulement :

 

Les cartes en duo  sont utilisées pour constituer de manière aléatoire des couples de participants.
• L’animateur prépare le nombre de duos de cartes nécessaire pour que chaque participant en reçoive une
• Il les mélange avant d’en distribuer une par participant
• A son signal, chaque participant devra trouver le participant qui possède la moitié de carte correspondant à la sienne
• Les couples ainsi constitués s’asseyent l’un à côté de l’autre pour mener une activité à deux.

 

Deux à deux

Réalisé à partir du jeu "Puzzle duo - Couleurs" - Editions Djeco

deux deux-1   deux deux-2

 

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

Objectifs :

 - Répartir en duos aléatoires

 

 Disposition:

 

 Les participants sont assis en cercle

 

 Matériel:

 

Les cartes du jeu « Deux à deux» découpées et plastifiées.

 

Déroulement :

 

Les pièces de puzzle en duo  sont utilisées pour constituer de manière aléatoire des couples de participants.
• L’animateur prépare le nombre de duos de pièces de puzzle nécessaires pour que chaque participant en reçoive une
• Il les mélange avant d’en distribuer une par participant
• A son signal, chaque participant devra trouver le participant qui possède la pièce de puzzle s'emboitant à la sienne. L'animateur signale qu'il faut se baser sur les harmonies de couleurs.
• Les couples ainsi constitués s’asseyent l’un à côté de l’autre pour mener une activité à deux.

 

Mais que cachent ces taches?

 Réalisé à partir de l'ouvrage "Que cachent ces taches?" - Stéphane Frattini - Editions Milan

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

Objectifs :

 - Répartir en duos aléatoires

 


Disposition:


Les participants sont assis en cercle


Matériel:

Les cartes du jeu « Mais que cachent ces taches?» découpées et plastifiées.

 

Déroulement :

Les cartes en duo  sont utilisées pour constituer de manière aléatoire des couples de participants.
• L’animateur prépare le nombre de duos de cartes nécessaires pour que chaque participant en reçoive une
• Il les mélange avant d’en distribuer une par participant
• A son signal, chaque participant devra trouver le participant qui possède la carte correspondante à la sienne (l'une étant un détail de l'agrandissement représenté sur l'autre).
• Les couples ainsi constitués s’asseyent l’un à côté de l’autre pour mener une activité à deux.

 

 

 

Contactez-moi

Cathy Van Dorslaer
Formatrice  en gestion positive des conflits, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes

par GSM
+32 496 80 50 56

par mail
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Via Facebook

Pour rejoindre les membres du site et être au courant des régulières nouveautés, cliquez ici

Typographiste & Croquis © 2012 - 2017