Girac Coli : Cathy Van Dorslaer, formatrice  en gestion positive des conflits, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes à Profondeville (Namur) Belgique

facebook-simplegreen  

La girafe et les ouistitis

L'histoire racontée aux enfants est inspirée de "La taupe et les ouistitis" - Silence la violence - Editions Hatier.

Une girafe, très fatiguée, souhaite se reposer à l'ombre d'un grand arbre.

Elle ignore que dans cet arbre vivent des ouistits qui aiment beaucoup s'amuser ensemble.

Alors qu'elle vient de s'endormir, elle est révéillée par les cris que poussent les ouistitis en train de jouer.

Une négociation s'impose! Ainsi que la recherche de solutions "gagnant-gagnant".

 

Avec les enfants de 3ème maternelle de l'école fondamentale Saint-Joseph de Vezon, la découverte de la négociation et de la recherche de solutions est impressionnante!

Ils se montrent capables de décrire objectivement, d'identifier les sentiments et les besoins de chacun.
Ils font preuve d'imagination et de créativité pour trouver des solutions gagnant-gagnant.

 

 

Dans les classes de première et deuxième maternelle, l'activité fonctionne également très bien. Les solutions "gagnant-gagnant" doivent parfois être davantage suggérées.

 

Méthode d'initiation à la négociation (et à la médiation)

 

Dès la maternelle, les enfants se montrent capables de retenir les mots de vocabulaire spécifiques aux sentiments, des concepts élaborés comme la description objective, la négociation, la recherche de solutions, quand ils sont guidés, entrainés, portés par une ritournelle, une musicalité, le plaisir d’exécuter ensemble des gestes rigolos et symboliques.

J’ai fait le pari (gagné à présent) qu’il était possible que les enfants, dès trois ans, acquièrent rapidement des compétences de négociateurs et de médiateurs en combinant la sensibilisation amenée par des chansons, la mémorisation quasi immédiate qu’elles produisent, la motivation qu’elles génèrent,  à deux autres démarches :


•    La pratique régulière (une à deux séances d’une heure par mois) d’activités qui leur enseignent progressivement  les compétences requises. Les activités proposées sur le site et les ouvrages « Graines de médiateurs » ont été conçus dans ce but.


•    L’utilisation régulière d’un outil permettant d’être guidé dans les étapes successives d’une négociation ou d’une médiation. Les cartes au sol (conçues par Marie Hargot, collaboratrice de l'Université de Paix) le permettent.

 

Découverte de la théorie par le chant

Dès ma première animation, en quelques minutes et sans aucun effort, les enfants connaissent en théorie les objectifs et les étapes de la négociation et de la médiation, progressivement proposés dans l’ouvrage « Graine de médiateurs II »

•    Le stop : Nécessité de se calmer

•    La description objective des faits

  • L’expression des sentiments
  • L'expression des besoins (dès la 3ème maternelle)

•    La recherche de solutions dans une optique gagnant/gagnant

 

Négocia Comptine

(apprise aux enfants dès la première animation)

 

La classe de M1-M2 de l'école fondamentale Saint-Joseph de Vezon découvre la Négocia comptine.

 

 

 


Même démarche pour la classe de M3.

 

Paroles et chorégraphie: Cathy Van Dorslaer

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

(fort) Quand je suis énervé (air fâché + poings qui frappent vers le sol)
(fort) Que j’ai envie de frapper (air fâché + boxer vers l’avant)
(fort) D’insulter (air fâché + je pointe avec les doigts vers l’avant)

 

STOOOOP (les bras font STOP en l’air)
Je RESPIRE (une grande respiration avec les doigts façon « zen »)


(voix calme) Je dis ce que je vois (lunettes sur les yeux avec les doigts)
Ce que j’entends (les mains font ressortir les oreilles)
Je parle de mes sentiments (les mains tapotent sur le cœur)
Et de mes besoins (mains sur le ventre) - Pour les 3èmes maternelles

 

Et on trouve  1000 solutions (j’agite une baguette magique)

EEEEEET … on se serre la main (tout le monde circule pour se serrer la main les uns aux autres) – quelques secondes pour circuler


EEEEEET …on devient copains (par petits groupes, au hasard, on se serre dans les bras les uns des autres)

Dès la première animation, les élèves M1-M2-M3 de l'école fondamentale Saint-Joseph de Vezon découvrent la "Négocia comptine". Ils la connaîtront vite par coeur!

 

 

Négocia Song

(version chantée de la comptine)

 

Paroles : Cathy Van Dorslaer    Musique : Pierre Verschoren

Le CD (comprenant la "Négocia song", son instrumental, le "Négocia rap") est en vente à l'Université de Paix (4, boulevard du Nord - 5000 Namur - 081/55 41 40) au prix de 7 euros OU en me contactant par mail ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Voir la fiche (Coul.)

Voir la fiche (N&B)

 

 

De nombreuses classes de maternelle ont déjà appris la "Négocia song". Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller les filmer. Voici, en attendant, de quoi se faire une idée de la mélodie.

{youtube}y6vaAhJjB7k{/youtube} 

 

Ancrage de la théorie et mise en pratique

à l'aide des "cartes de la négociation" posées au sol

 

 Sensibilisés par les paroles de la comptine ou de la chanson,  les enfants de 3 à 6 ans en découvriront davantage le sens et les compétences requises s'ils vivent progressivement et régulièrement (une à deux fois par mois) diverses activités. Des comptines et chansons pour se calmer seront enseignées (voir rubrique "Pour se calmer"), ils s’entraîneront à la description objective, ils manieront régulièrement le vocabulaire des sentiments (voir rubrique "Exprimer ses sentiments") et des besoins, ils éveilleront leur créativité pour trouver des solutions.

 

Il suffit ensuite, pour passer à la pratique, de mettre au sol les cartes symbolisant les étapes (mises au point par Marie Hargot, collaboratrice de l’Université de Paix) et de guider les enfants dans leur démarche.

 

 

Voir les cartes (N&B)

 

 En maternelle, c'est l'adulte qui mènera la médiation. Il guidera successivement lesl enfants sur les différentes cartes et posera les questions leur permettant de décrire ce qui s'est passé, d'exprimer ses sentiments, de proposer une solution.

A force de pratique, les plus grands se montreront capables de mener seuls une négociation.

 

 Les cartes ont un ordre


Carte 1 

jeu de cartes stop

Négocia comptine / Négocia song : Stop ! Je respire.

Parfois, un enfant n’est pas encore prêt, toujours sous le coup de son émotion. Un exercice de respiration lui est proposé. Si cela ne suffit pas, du temps lui est laissé et la procédure est reportée.

Il convient donc d’être suffisamment calmé que pour entamer une démarche de négociation (tout seuls) ou de médiation (à l'aide d'un tiers).

 

 

 

 

 

 

 Carte 2 

jeu de cartes garonNégocia comptine / Négocia song : Je dis ce que je vois, ce que j’entends

L'enfant  se déplace jusqu’à la carte 2 et décrit objectivement les faits. Les enfants ont appris à distinguer les interprétations des faits objectifs.

L’enfant  dit où cela s’est passé, ce qu’ils faisaient, ce qui a été dit, les gestes qui ont été posés. Il arrive qu’il reproduise le geste ou répète mot pour mot les termes utilisés (calmement évidemment) pour qu’on en ait une idée exacte. 

 

L’intervention d’enfants témoins de la scène est parfois nécessaire pour avoir une idée claire de l’incident et de sa chronologie.

 

 

 

Cartes 3

jeu de cartes coeur

Négocia comptine / Négocia song: Je parle de mes sentiments

L’enfant, tout en se déplaçant jusqu’à la carte 3, met des mots sur les sentiments qu’il a ressentis. Les enfants ont été sensibilisés et entraînés à l'utilisation de ce type de vocabulaire.

 

 

 

 

 

 

 

Carte 4 Pour les troisièmes maternelles

Négocia comptine / Négocia song: et de mes besoins

jeu de cartes arbre

L’enfant, tout en se déplaçant jusqu’à la carte 4,  met des mots  sur ses besoins fondamentaux (pour les enfants de 3ème maternelle). Les enfants ont été sensibilisés et entraînés à l'utilisation de ce type de vocabulaire.

 

 

 

 

 

 

 

 


Carte 5

jeu de cartes baguetteNégocia comptine / Négocia song: Et on trouve mille solutions

Il s’agit à présent de trouver des solutions pour que le conflit soit apaisé. Des solutions également pour que, une prochaine fois, dans une situation de ce type, une façon d’agir non conflictuelle soit adoptée.


Les enfants ont été sensibilisés à la recherche de solutions « gagnant/gagnant » et à la créativité qu’elle requiert.

Le groupe qui assiste à la démarche et/ou le médiateur peuvent être mis à contribution pour veiller à l’équilibre des décisions et, surtout, pour proposer des solutions innovantes.

 

 

 

 


Carte 6 

jeu de cartes mainNégocia comptine / Négocia song: Et on se serre la main, et on redevient copains

Les enfants se font face, au niveau de la carte 6.


C’est le moment de conclusion de la négociation ou de la médiation. Les enfants confirment leur satisfaction en se serrant la main. Bien souvent, ils s’embrassent et le groupe, souvent affecté par le conflit, manifeste son soulagement en applaudissant spontanément.

 

 

 

 

 

 

Activités favorisant la négociation

 

La fresque collective

Cette activité est proposée dans l’ouvrage « Graines de médiateurs II ». Je rends ici hommage à mon ancienne collègue, Cécile Denis, qui me l’a fait découvrir et aimer.
Elle peut être utilisée pour travailler la cohésion du groupe. J’aime, personnellement, la proposer pour initier à la négociation.

 

Objectifs

    • Expérimenter les avantages de la coopération
    • Vivre le plaisir de créer collectivement
    • S’initier à la négociation

 

 

 

A quel moment ?

La « fresque collective » est l’activité idéale pour clôturer l’apprentissage progressif de la coopération.

 

 Disposition

Les participants sont regroupés autour de la fresque qui est déroulée au sol ou étalée sur des bancs en enfilade

 

 

Matériel

•    Une longue et large bande de papier (papier à tapisser, par exemple), suffisamment épaisse que pour supporter l’humidité de la peinture
•    Des petits pots pour contenir de la peinture (autant qu’il y a de participants)
•    Des peintures de différentes couleurs (6 jolies couleurs différentes)
•    Des pinceaux (autant qu’il y a de participants)
•    Des sacs poubelles découpés ou des vieilles chemises qui protègeront des tâches

 

Déroulement

•    Les participants sont répartis de part et d’autre de la fresque de papier, en deux rangées qui se font face. Chacun a en main son pot de peinture et son pinceau
•    L’animateur donne un thème de peinture.
o    L’activité peut faire suite à un conte, une histoire lus et les thèmes de peinture donnés sont en rapport avec ceux-ci.
o    Les thèmes peuvent être donnés de façon arbitraire : ma famille, mon plat préféré, mon lieu de vacances préféré, ce qui me fait peur, ce qui me rend heureux,…
o    Les thèmes peuvent être donnés en lien avec la période de l’année : Noël, par exemple
•    Chacun peint devant lui en respectant le thème indiqué par l’animateur.
•    A chaque changement de thème, l’animateur demande aux participants de se déplacer de trois places vers la droite tout en gardant leur pot de peinture et leur pinceau.
•    OU l’animateur demande que les pots de peinture se déplacent de trois places vers la droite, avec leur pinceau. Dans ce cas, les participants ne bougent pas et gèrent leur espace, d’un bout à l’autre de l’activité. Ils peuvent, dans ce cas, peindre leur prénom. Il sera intéressant d’observer de quelle manière ils négocient la limite de leur espace, de quelle manière ils permettent ou non l’intervention d’un autre.
•    L'animateur précise bien qu'on ne peut pas peindre sur les dessins déjà réalisés
•    Les déplacements des participants ou de pots et les changements de thème se succèdent de façon à ce que toute la surface de la fresque soit utilisée
•    Si un participant se retrouve avec la même peinture, il peut négocier avec ses voisins de façon à varier les couleurs

La preuve en images avec la classe de 3ème de Madame Julie (Sœurs de la Providence à Gosselies, décembre 2012).

 {youtube}YUpR_nlCvJs {/youtube}

•    Quand la fresque est suffisamment remplie de dessins, il s’agit alors de remplir les blancs. A nouveau, les participants se déplacent plusieurs fois avec leurs peintures ou poursuivent les échanges de pots et remplissent à chaque fois les parties vierges, en rajoutant des contours aux dessins existant ou en remplissant l'intérieur des figures


Au terme de l’activité, la fresque peut être affichée et sera admirée tout au long de l’année. Des enseignantes prennent parfois en photos les réalisations de chaque participant, en veillant à ce que leur prénom de chaque soit visible, et les utilisent comme cartes de vœux, comme support décoratif.

 

 

 Pistes de réflexion

•    Au-delà d'une réalisation collective qui s'avère souvent magnifique, c'est l'occasion, une fois encore, de découvrir le vécu de chacun. L'animateur veillera donc à encourager, entre participants, les questions, les explications de ce qui a été dessiné.•    L’animateur peut ensuite faire prendre conscience du fait qu’une telle oeuvre n’aurait pu être réalisée seul et que c’est parce que chacun a accepté d’associer son talent à celui des autres que l’inattendu et l’exceptionnel ont pu exister. Ce sont les avantages mêmes de la coopération qu’ils viennent d’expérimenter.
•    L’animateur demandera s’il a été facile ou pas de partager un espace pictural  avec les autres et pourquoi

 

Ci-dessous, le reportage de la fresque collective réalisée par Madame Cynthia et ses élèves de 4ème  (Sœurs de la Providence à Gosselies, décembre 2012). L’occasion de visualiser la procédure et de s’imprégner de l’ambiance.

 

Magnifique cadeau de fin d'animations de Madame Sylvie et de ses élèves (Tamines, Les Bachères): une fresque collective en forme de girafe. Il me reste à trouver un endroit pour l'exposer! Autre moment de bonheur ce jour-là: la remise du diplôme (totalement mérité) de "médiateur en herbe".

 
  

Contactez-moi

Cathy Van Dorslaer
Formatrice  en gestion positive des conflits, auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes

par GSM
+32 496 80 50 56

par mail
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Via Facebook

Pour rejoindre les membres du site et être au courant des régulières nouveautés, cliquez ici

Typographiste & Croquis © 2012 - 2017